Accueil / Mandats / Envoyer cette page Ajouter à vos signets
 
Communiqués Comment participer Responsable
Documents Calendrier des activités
 

La période d’information publique s’est terminée le 13 avril dernier. Un compte rendu sera bientôt disponible.


La séance débute à 13 h 30 Webdiffusion audio en différé :
  Lieu Date En journée

  • Saint-Eustache Mardi, 27 mars 2018 Séance de 13 h 30 » »


Pour obtenir les coordonnées complètes des activités de la période d'information, vous pouvez consulter le calendrier.

Retour au haut
rien
Consulter

Hydro-Québec TransÉnergie souhaite construire le poste des Patriotes à 315-25 kV d’une superficie de 32 000 m2 dans le parc industriel de Saint-Eustache situé sur le boulevard Albert-Mondou ainsi qu’une ligne d’alimentation à 315 kV d’une longueur de 5,2 km. La construction du poste nécessiterait des travaux d’excavation générant des déblais d’environ 22 000 m3 et des travaux de remblayage d’un volume également estimé à 22 000 m3. Ces travaux de déblais et de remblais nécessiteraient 4 400 voyages de camions étalés sur quatre mois.

L’aménagement du poste comprendrait l’installation de trois transformateurs à 315-25 kV avec bassins de récupération d’huile, trois disjoncteurs à 315 kV isolés à l’hexafluorure de soufre, l’ajout d’équipements à 315 kV et à 25 kV, la construction d’un bâtiment de commande d’une superficie de 230 m2 ainsi que l’installation d’un système numérique de commande et de protection.

Les lignes de distribution partiraient en massifs souterrains en suivant les boulevards Albert-Mondou et Industriel avant d’aller se raccorder au réseau existant. La ligne biterne à 315 kV serait construite sur dix pylônes à treillis à encombrement réduit (monopodes) et huit pylônes à treillis à quatre pieds (tétrapodes). Deux propriétés seraient acquises de gré à gré et le tracé de la ligne inclurait la traversée de la rivière du Chêne.

Le promoteur souhaite débuter ses travaux à l’hiver 2018-2019 pour une mise en service à l’été 2020. Ce projet est estimé à 99,4 M$, soit 73,9 M$ pour le poste et 25,5 M$ pour la ligne.

Les répercussions prévues par le promoteur et les mesures d’atténuation proposées dans l’étude d’impact

Selon l’étude d’impact, l’installation de la ligne d’alimentation entraînerait le déboisement d’une superficie de 4 ha ainsi que l’installation de ponts temporaires. La présence de 0,7 ha de marécages arborescents est signalée dans l’emprise de la ligne et le dégagement de l’emprise entraînera la perte de deux noyers cendrés, une espèce susceptible d’être désignée menacée ou vulnérable. Le déboisement en dehors de la période de nidification des oiseaux du 1er mai au 15 août, un plan de compensation de la perte de superficie boisée incluant la compensation des noyers cendrés ainsi que la remise en état du sol et des berges après les travaux font partie des mesures d’atténuation proposées par le promoteur.

Quant aux répercussions sur le milieu humain, l’étude mentionne qu’il y aura un impact visuel du poste pour les résidents des quartiers rapprochés. À titre de mesures d’atténuation, le promoteur installera une clôture architecturale sur deux côtés du poste, une clôture à mailles losangées sur les deux autres côtés, en plus de procéder à la plantation d’arbres en façade le long du boulevard Albert-Mondou. Les retombées économiques régionales sont estimées à 13,4 M$.



Pour obtenir l’information sur le projet, vous pouvez consulter la documentation déposée.

Retour au haut

© Droits de propriété intellectuelle