Accueil / Mandats / Envoyer cette page Ajouter à vos signets
 
Communiqués Comment participer
La commission et son équipte
Documents Calendrier des activités
 

Le rapport du BAPE est maintenant public. Vous pouvez également consulter le communiqué.

La séance débute à 19 h Webdiffusion audio en différé :
Date En journée En soirée

Mardi, 28 février 2017 ------------------------- Séance de 19 h » »
Mercredi, 1er mars 2017 Séance de 13 h » » ------------------------
     

La séance débute à 19 h Webdiffusion vidéo en différé :
Date En journée En soirée

Mardi, 31 janvier 2017 ------------------------- Séance de 19 h » »
Mercredi, 1er février 2017 Séance de 13 h » » Séance de 19 h » »
     


Pour obtenir les coordonnées complètes des activités de l'audience publique, vous pouvez consulter le calendrier.

Retour au haut
rien
Consulter

La compagnie Mines Agnico Eagle Ltée (AEM) souhaite exploiter une mine à ciel ouvert sur le territoire de la ville de Val-d’Or, à une quinzaine de kilomètres à l’est du noyau urbain de la ville, afin d’extraire du minerai de cuivre et d’or de la fosse Akasaba Ouest. La fosse mesurerait approximativement 470 m de longueur par 385 m de largeur et aurait une profondeur maximale d’environ 165 m. Le taux moyen d’extraction de matériel rocheux (incluant le minerai et la roche stérile) et de sol serait d’environ 10 000 t/j, avec un maximum de 12 000 t/j. Le projet nécessiterait notamment l’aménagement d’une station de concassage et d’une aire d’entreposage de roches concassées, d’une aire de stockage de minerai de basse teneur, d’une halde de roches stériles et une autre de mort-terrain, de bâtiments administratifs, de même que la construction de chemins de circulation.

La localisation du projet permettrait l’utilisation d’infrastructures existantes d’autres sites miniers appartenant à AEM. Une fois concassé, le minerai extrait de la mine serait transporté puis traité aux installations existantes de la mine Goldex d’AEM, située à environ 5 km du centre-ville de Val-d’Or. Le concentré de sulfures serait, quant à lui, traité aux installations existantes de la mine LaRonde d’AEM, située à 60 km du centre-ville de Val-d’Or, dans la municipalité de Preissac. Une partie des résidus serait finalement acheminée à l’ancien parc à résidus miniers Manitou, dont la réhabilitation fait l’objet d’un projet conjoint entre AEM et le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles. Le promoteur évalue le coût des travaux à près de 51 M$. La construction de la mine Akasaba Ouest permettrait la création de 85 à 100 emplois, directs et indirects, alors que son exploitation créerait une centaine d’emplois et permettrait la consolidation des activités à l’usine de la mine Goldex avec un ajout de quatre postes supplémentaires à cette usine. La construction débuterait en 2017 et son exploitation suivrait rapidement. La durée de vie prévue du projet serait de sept ans, incluant la construction et la restauration du site.

Pour obtenir l’information sur le projet, vous pouvez consulter la documentation déposée.

Retour au haut

© Droits de propriété intellectuelle