Accueil / Mandats / Envoyer cette page Ajouter à vos signets
 
Communiqués Comment participer
La commission et son équipte
Documents Calendrier des activités
 

La commission du BAPE a tenu le 26 mars 2018 la deuxième partie de l’audience. Les mémoires déposés par les participants sont disponibles ainsi que la transcription de la séance.

Le rapport du BAPE sera déposé à la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon, au plus tard le 22 juin 2018. Celle-ci disposera alors de 15 jours pour le rendre public.

 


Webdiffusion vidéo en différé :
  Lieu Date En journée En soirée

  Audience publique - Première partie    
  • Les Cèdres Lundi, 26 février 2018 ----------------- Séance de 19 h » »
  • Les Cèdres mardi, 27 février 2018 Séance de 13 h 30 » » -----------------

  Rencontre extraordinaire    
  • Québec mercredi, 21 mars 2018 Rencontre de 9 h 30 » » -----------------
 
  Webdiffusion audio en différé :    
  Audience publique - Deuxième partie    
  • Les Cèdres Lundi, 26 mars 2018 ----------------- Séance de 19 h » »



Pour obtenir les coordonnées complètes des activités de l'audience publique, vous pouvez consulter le calendrier.

Retour au haut
rien
Consulter

Hydro-Québec veut contrer un problème d’érosion de la fondation de la digue de la centrale des Cèdres et rétablir l’imperméabilisation du remblai aval. Pour y arriver, le promoteur voudrait stabiliser en enrochement certaines sections du côté sud de la digue, mettre en place des filtres inverses, en plusieurs sections, toujours du même côté de la digue et procéder à des travaux d’imperméabilisation avec du matériau granulaire, de till, de pierre concassée et de perré, déversés dans l’eau sans batardeau sur le côté nord de la digue.

Le promoteur devrait mener des travaux d’excavation de la digue, de déboisement, aménager une aire de stockage, une aire pour l’entrepreneur, une aire de stationnement le long de la route 132 et mettre en place une plateforme de travail pour la circulation des camions du côté sud de la digue.

Les répercussions prévues par le promoteur et les mesures d’atténuation proposées dans l’étude d’impact

Selon le promoteur, ces travaux entraîneront la destruction d’habitats par la mise en place de nouveaux substrats sur 29 275 m2 et la perturbation d’habitats sur 37 820 m2. Tous les arbres présents entre l’île aux Vaches et la centrale des Cèdres sont susceptibles d’être coupés (environ 300). Les perturbations associées aux travaux pourraient entraîner la perte de quelques spécimens végétaux à statut précaire notamment le lycope de Virginie sur le site d’imperméabilisation. Le promoteur mentionne qu’il y aurait une réduction de la superficie de l’aire de concentration d’oiseaux aquatiques, en aval du barrage de Saint-Timothée et de la centrale des Cèdres, de 895 m2.

À titre de mesures d’atténuation, le promoteur mettrait en place un rideau de confinement dans le canal d’amenée pour réduire au minimum la dispersion des matières en suspension, réaliserait ses travaux en dehors de la période de nidification et d’élevage des oiseaux aquatiques et en période hivernale au moment des basses eaux. Pour compenser la destruction d’habitat, le promoteur élaborera un plan de compensation en plus de prévoir des plantations d’arbres dans les municipalités de Les Cèdres et Salaberry‑de‑Valleyfield.

Pour obtenir l’information sur le projet, vous pouvez consulter la documentation déposée.

Retour au haut

© Droits de propriété intellectuelle