Accueil / Mandats / Envoyer cette page Ajouter à vos signets
 
Communiqués Comment participer Responsable
Documents Calendrier des activités
 

Le BAPE a tenu une séance d’information le 13 février dernier. La période d’information et de consultation du dossier par le public se terminera le 9 mars 2018.

Pour obtenir les coordonnées complètes des activités de la période d'information, vous pouvez consulter le calendrier.

Retour au haut
rien
Consulter

La Ferme Roulante est une entreprise laitière située à Tingwick dans la région du Centre-du-Québec. Afin de développer l'entreprise agricole pour la relève, la Ferme Roulante s'est dotée d'un plan stratégique de croissance pour les quinze prochaines années. Le projet consiste à augmenter le cheptel laitier actuel au site d'élevage principal de l'entreprise de 599 à 1 420 unités animales (UA) en gestion liquide des fumiers.

Ainsi, à terme, le lieu d'élevage abriterait 1 400 vaches laitières et 100 veaux. Le rythme d'augmentation du cheptel dépendrait de la possibilité d'achat de quotas et de terres en culture pour l'épandage des lisiers. Cette augmentation de cheptel nécessiterait l'agrandissement du bâtiment d'élevage et l'ajout de deux fosses d'entreposages de lisiers.

Le promoteur prévoit débuter les travaux d’augmentation du cheptel laitier en avril 2018. Le coût total du projet est estimé à environ 70 M$.

Les répercussions prévues par le promoteur et les mesures d’atténuation proposées dans l’étude d’impact

Selon l’étude d’impact, la manutention des déjections animales directement au site d’élevage principal est un choix qui avantage le promoteur sur les plans économique (coût moindre), agronomique (valorisation) et environnemental (moins de contamination atmosphérique en azote, moins d’énergie et pas nécessairement plus d’odeurs). De plus, la Ferme Roulante pourrait de cette façon respecter la règlementation municipale sur les odeurs et atteindre un cheptel de 1 420 UA au site principal en installant une haie brise-vent pour protéger la résidence plus à l’ouest de l’agrandissement de l’étable.

En ce qui concerne la qualité de l’eau et des sols, les risques de contamination provenant de la culture des terres agricoles seraient reliés à l’érosion et à la fertilisation des sols. Afin de prévenir ces répercussions, le promoteur prévoit notamment faire la rotation des cultures pour maintenir le taux de matière organique des sols, ce qui augmenterait la résistance à l’érosion. Il s’engage également à respecter les dosses normales d’épandages (moins de 60 m3/ha) de lisier pour prévenir les risques de lessivage et les distances recommandées entre les surfaces d’épandage et les points d’eau.

Enfin, l’étude d’impact souligne que le programme de surveillance et de suivi environnemental de la Ferme Roulante porte sur deux éléments principaux ; le maintien de l’approvisionnement en eau potable et l’épandage des déjections réalisé de façon à respecter la dose de phosphore selon le Plan agroenvironnemental de fertilisation.

Pour obtenir l’information complète sur le projet, vous pouvez consulter l’étude d’impact.

Retour au haut

© Droits de propriété intellectuelle